Accueil  Articles   Contact    Je suis inscrit
                 M’inscrire dans ay&a


Articles

Le Yoga à l'école, c'est officiel interview - SY n° 143
L’ascèse, provocation ou solution ? Tradition - SY n° 129
Joao De Deus : "Je ne guéris personne...." Dossier - SY n° 129
Les Frankenstein du yoga Carte blanche à - SY n° 128
Tradition et modernité Carte blanche à - SY n° 129
L'affaire du New York Times SY 126 - Evénement - SY n° 126
Christian pisano. Postures et vacuité SY n°126 interview - SY n° 126
Un hommage à Krishnamacharya Tradition sy n°125 - SY n° 125
Maurice Daubard, l'Homme "Toumo" SY 124 - SY n° 124
Shaheeda, une rebelle chez les pachtounes SY124 - SY n° 124
Margarita Jaramillo, embauchée par l’univers en vue - SY n° 121
CARTE BLANCHE A GIORGIO CAMMARATA Le seva Carte blanche - SY n° 121
Kharikhola dans l’Everest evenement - SY n° 121
Monsoto poursuivi pour biopiraterie billet - SY n° 120
Le yoga, ses bases, son secret, et quelques idées fortes dossier - SY n° 120
Bhoga Yoga, le Yoga de l’Accomplissement tradition - SY n° 120
Deepak Chopra, le cantique du quantique en vue - SY n° 119
Michka : l’expansion intérieure dossier - SY n° 119
Festival de l’Inde en Poitou evenement - SY n° 119
Le mouvement des vagues, du corps, et de l’esprit lieu du yoga - SY n° 119
Yoga transformation et transmission dossier - SY n° 118
Romeo et Juliette au Bengale Evenement - SY n° 118
Frédéric Lenoir, le goût de transmettre En vue - SY n° 117
Yoga tibétain Tradition - SY n° 117
Un guru à Paris Evenement - SY n° 117
Eva Ruchpaul, le goût de s’émerveiller en vue - SY n° 116
pour le japon avec à babakar khane et amma carte blanche - SY n° 116
La folie du yoga nidra dossier - SY n° 116
La mort au salon evenement - SY n° 116
Joseph Meli, pionnier de la graine germée dossier - SY n° 115
Emotion -Eric Baret tradition - SY n° 115
L’arrivée des yogas made in U.S.A. evenement - SY n° 115
la présence du yoga dans notre société satsang - SY n° 115
Maja Cardot, le yoga du faire en vue - SY n° 110
médecines chinoises dossier - SY n° 114
Les avatars du yoga en Amérique évenement - SY n° 114
Le yoga des femmes lieu du yoga - SY n° 114
Olivier Clerc, une hygiène du coeur en vue - SY n° 113
François Brousse son yoga de libération eveilleur - SY n° 113
La grande relaxation tradition - SY n° 113
Yves Mangeart nous a quittés evenement - SY n° 113
Chamanisme du 3ème millénaire billet d'humeur - SY n° 112
le yoga de la non dualité en vue - SY n° 112
Lalla poète mystique du Cachemire carte blanche à - SY n° 112
Le yoga peut-il servir à la guérison ? Satsang - SY n° 111
Mal de dos, rage de dents... Thérapie - SY n° 111
La saison du scorpion Carte blanche à - SY n° 111
Ressources de la méditation selon J. Castermane Carte blanche à - SY n° 109
vibrations planétaires Evènement - SY n° 109
I. Clerc publie "Petit X" En vue - SY n° 109
l'antigymnastique Dossier "education somatique" - SY n° 109
Yoga et psychologie de M. Flak Satsang - SY n° 108
Qui a peur de qui ? Edito - SY n° 108
Krishnamurti Evènement - SY n° 108
L’obsession de la santé parfaite Tradition - SY n° 107
S’auto guérir par la yoga thérapie Thérapie - SY n° 107
Dépression et yogathérapie Dossier "Yoga et Dépression - SY n° 106
Fenêtre sur l'art Evènement - SY n° 106
Don Miguel Ruiz, la connaissance Toltèque En vue - SY n° 104
Hormone et yoga, l'alternative naturelle Thérapie - SY n° 104
Le Sama’a des derviches Dossier 'La danse' - SY n° 103
Médecine quantique la révolution Thérapie - SY n° 103
Yoga scolaire en EPS Dossier "Yoga à l'école" - SY n° 102
Disparition de Swami Satyananda Saraswati Evènement - SY n° 102
La fonction Social du Yoga par M. Flak Carte blanche à - SY n° 102
Prana et haute densité nutritionnelle Dossier - SY n° 101
Où la parole du Maître rejoint la poésie avec Fabrice Midal SY En vue - SY n° 100
L’anatomie à travers le mouvement avec Blandine Calais-Germain SY dossier Anatomie - SY n° 99
YOGA ET RELAXATION Satsang - SY n° 99
Diane Long, Vanda Scaravelli et Krishnamurti Tradition - SY n° 99
Paris Yoga vient de sortir L'évènement du mois - SY n° 98
Baptiste Marceau Entretien - SY n° 98
Bernard BOUHERET Sei Shiatsu entrevue - SY n° 96
Nous pouvons nous dépolluer. Interview de G.E. Seralini Dossier : "De l'herboristerie à l'écomédecine" - SY n° 94
YOGA ET ÉCOLOGIE Carte Blanche à Swami paratma - SY n° 94
Karma Yoga, l'instant présent-François Roux Tradition - SY n° 91
Baptiste MARCEAU, la transmission Entrevue - SY n° 91
Yoga et cancer du sein de la rubrique Actualités - SY n° 94
Rencontre avec Jacqueline Merville En vue - SY n° 122
Carte blanche à Chögyal Namkhaï Norbu Carte blanche à - SY n° 122



     
  Extrait SY n° 107 Janvier 2010 rubrique Thérapie
Par Bernard Bouanchaud



S’auto guérir par la yoga thérapie

Le héros, vîrâbadrâsana, donne confiance, la posture accroupie, utkatâsana, apporte humilité, le bateau, navâsana, stimule la fertilité et le triangle, utthita trikonâsana, facilite la digestion. Mais chacune de ces postures comporte des contre-indications, demande une préparation et appelle une contre posture : la yoga thérapie ne s’improvise pas.

Il faut au yoga thérapeute une bonne connaissance et une expérience certaine des principaux outils du yoga : la posture qui soulage le corps, la respiration qui apaise le mental, la méditation qui ouvre aux profondeurs du psychisme.
Une séance de yoga thérapie n’étant pas une pilule qui soigne la maladie, elle va se révéler bien plus intéressante car elle permettra de s’auto guérir et d’apprendre sur soi. Bien sûr il faut que le yoga thérapeute soit compétent et inspire confiance.  Certains yogis sont exceptionnels (cf. encart), ils trouvent pour chaque patient exactement le bon remède au bon moment, ce qui peut changer une vie. En général le yoga thérapeute est un guide qui conduira son élève en deux étapes : la réduction, voire la disparition des symptômes, puis une exploration, un déracinement de la cause.
Du symptôme à la cause
Un questionnaire permet au spécialiste une approche holistique, globale, de la personne venue le consulter. Grâce à des « tests », il verra, selon la morphologie et le comportement, ce qui convient le mieux. Deux personnes souffrant des mêmes symptômes de lombalgie ne bénéficient pas des mêmes pratiques. L’approche diffère selon qu’il s’agit d’un jeune célibataire qui débute son premier travail de commercial ou d’une infirmière retraitée. Ni le temps, ni le contexte, ni la sensibilité, ni les enjeux ne sont les mêmes. Ils vivent deux tranches de vie différentes. On privilégiera pour le célibataire les asana, et pour l’infirmière la concentration, dhyâna.
Le yoga s’adapte à la personne qui, elle, doit dépasser les causes de ses souffrances. Ce que Patanjali appelle les « klesa » dans les Yoga-Sûtra (Aphorisme 2, Chapitre II) : avidyâ, la méconnaissance, asmitâ, l’ego, râga, l’attachement, dvesa, la répulsion, abhinivesâh, la peur. Ce sont ces causes qui perturbent le corps et l’esprit. 
La thérapie par le yoga nécessite un engagement profond, dans le temps, et repose sur le désir d’aider du thérapeute et l’aspiration au bien-être du pratiquant. Qui mieux que soi-même, sous le regard d’un spécialiste, peut se soigner ? Changer ses automatismes, acquérir un regard neuf, faire de son corps un allié.
Une palette d’outils fabuleuse
Enchaînements de postures, méditation sur une photo représentative d’un être extraordinaire – Mâ Ânanda Môyi ou la Sainte vierge pour une figure maternelle rassurante, Ganesh pour obtenir la force de l’éléphant, des images fortes de la nature comme le soleil, la lune, la mer, la montagne… – ou encore des mantra, ou un mandala : la palette d’outils du yoga-thérapeute se révèle fabuleuse. Mais il s’agit de bien choisir. On ne confiera évidemment pas une pratique méditative avec comme support visuel une icône de Marie à une jeune adolescente athée. Pour plus d’efficacité, la yoga-thérapie se connecte aux valeurs spirituelles et religieuses du pratiquant. Cette thérapie ne prétend pas tout guérir : elle n’est pas une médecine. D’ailleurs, la médecine elle-même ne soigne pas tous les maux. Elle apporte un mieux-être, prévient des maladies et parfois soigne.
Contrairement à l’âyurveda, la yoga-thérapie n’est pas un système médical. Mais comme l’âyurveda, elle se transmet de manière orale et traditionnelle, de maître à disciple. Les deux sont complémentaires. L’âyurveda utilise des plantes comme médicaments, les massages, les huiles spéciales, les pierres précieuses, et… le yoga. Grâce à une approche non intrusive, la yoga-thérapie est exigeante : le pratiquant suit une séance de yoga personnalisée et évolutive, il adapte aussi son alimentation qui doit être modérée, il se rend responsable de lui-même. Son mode de vie et de pensées en sera modifié.
Mes maîtres en yoga-thérapie
« Mon enseignement, issu de la lignée de T. Krishnamacharya, provient surtout de l\'un de ses fils, mon professeur durant 35 ans, T. K. V. Desikachar, mais aussi de son frère, Shri Bhashyam et du Dr N. Chandrasekaran qui fut élève de T. K. V. Desikachar. 
En yoga, on reste toujours élève, 
et inscrit dans une lignée. 
La mienne est celle de Krishnamacharya, un des plus grands maîtres de yoga 
du XXème siècle, celui qui introduisit le yoga en Occident et rappela 
la tradition des femmes pratiquant le yoga ». ?

Bernard Bouanchaud

A lire  La yoga-thérapie, Dr N.Candrasekaran (Editions Âgamât) à paraitre en juillet.
Voir le stage d\'été dans l\'Agenda