Accueil  Articles   Contact    Je suis inscrit
                 M’inscrire dans ay&a


Articles

Le Yoga à l'école, c'est officiel interview - SY n° 143
L’ascèse, provocation ou solution ? Tradition - SY n° 129
Joao De Deus : "Je ne guéris personne...." Dossier - SY n° 129
Les Frankenstein du yoga Carte blanche à - SY n° 128
Tradition et modernité Carte blanche à - SY n° 129
L'affaire du New York Times SY 126 - Evénement - SY n° 126
Christian pisano. Postures et vacuité SY n°126 interview - SY n° 126
Un hommage à Krishnamacharya Tradition sy n°125 - SY n° 125
Maurice Daubard, l'Homme "Toumo" SY 124 - SY n° 124
Shaheeda, une rebelle chez les pachtounes SY124 - SY n° 124
Margarita Jaramillo, embauchée par l’univers en vue - SY n° 121
CARTE BLANCHE A GIORGIO CAMMARATA Le seva Carte blanche - SY n° 121
Kharikhola dans l’Everest evenement - SY n° 121
Monsoto poursuivi pour biopiraterie billet - SY n° 120
Le yoga, ses bases, son secret, et quelques idées fortes dossier - SY n° 120
Bhoga Yoga, le Yoga de l’Accomplissement tradition - SY n° 120
Deepak Chopra, le cantique du quantique en vue - SY n° 119
Michka : l’expansion intérieure dossier - SY n° 119
Festival de l’Inde en Poitou evenement - SY n° 119
Le mouvement des vagues, du corps, et de l’esprit lieu du yoga - SY n° 119
Yoga transformation et transmission dossier - SY n° 118
Romeo et Juliette au Bengale Evenement - SY n° 118
Frédéric Lenoir, le goût de transmettre En vue - SY n° 117
Yoga tibétain Tradition - SY n° 117
Un guru à Paris Evenement - SY n° 117
Eva Ruchpaul, le goût de s’émerveiller en vue - SY n° 116
pour le japon avec à babakar khane et amma carte blanche - SY n° 116
La folie du yoga nidra dossier - SY n° 116
La mort au salon evenement - SY n° 116
Joseph Meli, pionnier de la graine germée dossier - SY n° 115
Emotion -Eric Baret tradition - SY n° 115
L’arrivée des yogas made in U.S.A. evenement - SY n° 115
la présence du yoga dans notre société satsang - SY n° 115
Maja Cardot, le yoga du faire en vue - SY n° 110
médecines chinoises dossier - SY n° 114
Les avatars du yoga en Amérique évenement - SY n° 114
Le yoga des femmes lieu du yoga - SY n° 114
Olivier Clerc, une hygiène du coeur en vue - SY n° 113
François Brousse son yoga de libération eveilleur - SY n° 113
La grande relaxation tradition - SY n° 113
Yves Mangeart nous a quittés evenement - SY n° 113
Chamanisme du 3ème millénaire billet d'humeur - SY n° 112
le yoga de la non dualité en vue - SY n° 112
Lalla poète mystique du Cachemire carte blanche à - SY n° 112
Le yoga peut-il servir à la guérison ? Satsang - SY n° 111
Mal de dos, rage de dents... Thérapie - SY n° 111
La saison du scorpion Carte blanche à - SY n° 111
Ressources de la méditation selon J. Castermane Carte blanche à - SY n° 109
vibrations planétaires Evènement - SY n° 109
I. Clerc publie "Petit X" En vue - SY n° 109
l'antigymnastique Dossier "education somatique" - SY n° 109
Yoga et psychologie de M. Flak Satsang - SY n° 108
Qui a peur de qui ? Edito - SY n° 108
Krishnamurti Evènement - SY n° 108
L’obsession de la santé parfaite Tradition - SY n° 107
S’auto guérir par la yoga thérapie Thérapie - SY n° 107
Dépression et yogathérapie Dossier "Yoga et Dépression - SY n° 106
Fenêtre sur l'art Evènement - SY n° 106
Don Miguel Ruiz, la connaissance Toltèque En vue - SY n° 104
Hormone et yoga, l'alternative naturelle Thérapie - SY n° 104
Le Sama’a des derviches Dossier 'La danse' - SY n° 103
Médecine quantique la révolution Thérapie - SY n° 103
Yoga scolaire en EPS Dossier "Yoga à l'école" - SY n° 102
Disparition de Swami Satyananda Saraswati Evènement - SY n° 102
La fonction Social du Yoga par M. Flak Carte blanche à - SY n° 102
Prana et haute densité nutritionnelle Dossier - SY n° 101
Où la parole du Maître rejoint la poésie avec Fabrice Midal SY En vue - SY n° 100
L’anatomie à travers le mouvement avec Blandine Calais-Germain SY dossier Anatomie - SY n° 99
YOGA ET RELAXATION Satsang - SY n° 99
Diane Long, Vanda Scaravelli et Krishnamurti Tradition - SY n° 99
Paris Yoga vient de sortir L'évènement du mois - SY n° 98
Baptiste Marceau Entretien - SY n° 98
Bernard BOUHERET Sei Shiatsu entrevue - SY n° 96
Nous pouvons nous dépolluer. Interview de G.E. Seralini Dossier : "De l'herboristerie à l'écomédecine" - SY n° 94
YOGA ET ÉCOLOGIE Carte Blanche à Swami paratma - SY n° 94
Karma Yoga, l'instant présent-François Roux Tradition - SY n° 91
Baptiste MARCEAU, la transmission Entrevue - SY n° 91
Yoga et cancer du sein de la rubrique Actualités - SY n° 94
Rencontre avec Jacqueline Merville En vue - SY n° 122
Carte blanche à Chögyal Namkhaï Norbu Carte blanche à - SY n° 122



     
  Extrait SY n° 99 Octobre 2009 rubrique Tradition
Par Ananda Ceballos



Le yoga intuitif de Diane Long

Diane Long qui a suivi l’enseignement de Vanda Scaravelli, amie de Krishnamurti, donnera un stage à Paris les 14 et 15 novembre. L’ occasion de découvrir un yoga qui laisse le corps devenir le maître de la pratique.

« Être un corps sur un tapis, sans aucune instruction fixe sur ce à quoi une posture doit ressembler ? Rentrer dans sa pratique de yoga comme si l’on était toujours neuf ? Se débarrasser des  idées sur comment une posture doit être prise? Développer une pratique créative, qui évolue d’instant et instant ? Suivre les rythmes du corps, de l’esprit et de la respiration, du repos et du mouvement de notre attention ? Permettre au corps de devenir le maître de la pratique ? Voilà ce que le yoga de Vanda Scaravelli nous invite à explorer en profondeur »[url=file:///C:/AASant%C3%A9%20yoga/magazine/n%C2%B099/tradition/Trad.99.doc#_ftn1][1][/url].

Peut-être avez-vous aperçu Vanda Scaravelli sans le savoir. Elle apparaît dans une photo du livre de B. K. S. Iyengar  « Lumière sur le Yoga » [Light on Yoga] : tandis que Vanda est en posture de flexion (paschimottanasana) Iyengar se trouve sur son dos dans la « posture du paon » (mayurasana). Vanda Scaravelli reste pourtant peu connue en France et son héritage est épars. En dehors de son livre  « Réveiller la Colonne » [Awakening the Spine][2], très peu de sa pratique a été mis par écrit et les occasions d’étudier avec un professeur qui transmet ce type d’enseignement sont rares.

 

Ce lieu où la force devient légèreté

Nous avons fait la connaissance du principal élève de Vanda Scaravelli, Diane Long, au cours de l’hiver 2006. La rumeur courait dans le quartier de Bénarès où nous habitions qu’une enseignante de yoga donnait exceptionnellement quelques cours. Des élèves étaient spécialement venus d’Australie et des USA pour bénéficier de son enseignement. Formateurs d’enseignants de yoga, nous étions curieux d’en savoir plus sur cette femme. 

La curiosité nous conduisit alors jusqu’à la petite porte d’une maison qui se trouvait face à l’un de plus anciens ghats au bord du Gange. Diane nous ouvrit la porte et nous invita à monter jusqu’à une petite pièce.

Peu après le début de la séance nous avions l’impression de découvrir le yoga pour la première fois. Nos certitudes sur la pratique se sont volatilisées au profit d’une sensation de liberté tout à fait nouvelle.

Le yoga de Diane Long est une pratique physique progressive qui permet de faire l’expérience du « centre vital », au niveau des dernières vertèbres lombaires (L4-L5), ce lieu, dit-elle, « où la force devient légèreté ». La spécificité de cette pratique se voit dans le corps de Diane quand elle enseigne. Lors de ses cours et stages, elle montre et aide les participants à faire par eux-mêmes l’expérience de cette qualité subtile du mouvement, respiration et attention que Vanda lui a transmis.

Il est important de ne pas se focaliser sur l’exécution de la posture mais de cultiver d’instant en instant les conditions qui permettent d’éveiller l’intelligence naturelle du corps. Dans cette pratique rien de linéaire mais un questionnement permanent en soi-même. « Ce n’est pas mécanique ; c’est réflexif : suis-je détendu ? suis-je tendu ? », explique Diane.

 

Le corps sait déjà

Le yoga de Vanda ouvre ainsi une voie pour se libérer des habitudes et des certitudes, en cultivant dans son corps l’état d’éternel débutant : « Chaque fois que vous revenez vers une posture, continue Diane, vous ne savez rien. Chaque fois que vous commencez, vous ne savez même pas ce qu’est le sol. L’unique chose que vous savez c’est qu’il existe un chemin qui descend, quelque chose de profond qui vous soutient. Vous devez recommencer plusieurs fois, arrêter, et reprendre à nouveau. C’est seulement d’une assise véritable qu’un grandissement spontané peut jaillir ».

La réalisation de postures devient donc presque fortuite dans le yoga de Vanda et de Diane.  Les postures constituent des événements imprévus dans ce processus de trouver le repos, de recevoir la détente de la colonne et de laisser émerger le mouvement global du corps. C’est cette façon particulière de mettre en œuvre l’attention qui rend la pratique posturale semblable à celle de la méditation. Diane raconte que Vanda lui avait appris «  à regarder en avant, à être complètement libre des conditionnements, de souvenirs, des idées reçues ».

Bien que les principes de Diane puissent paraître très simples, elle ne souhaite pas organiser sa pratique comme une méthode. Vanda insistait déjà sur ce point, touchée probablement par la philosophie de son ami Krishnamurti

“La vérité est un pays sans chemins”, disait-il. De la même façon Vanda ne souhaitait pas définir son enseignement en l’érigeant en technique. Le seul « principe » consistant à faire confiance à la sensation et à l’intelligence du corps. L’écoute de la résonance d’un mouvement nous conduit librement au mouvement suivant. Le yoga tel que Vanda et Diane le conçoivent, ramènent à ce que le corps sait déjà. L’aptitude que requiert cette façon de pratiquer est présente en nous tous, elle attend juste que l’on lui donne les conditions de s’épanouir.

Diane Long 

Née en Caroline du Nord, Diane s’installe en Italie au début des années soixante-dix. Elle y rencontre Vanda Scaravelli dont elle devient l’élève pendant les vingt-trois années qui suivent. Elle découvre auprès d’elle une nouvelle façon de pratiquer le yoga et une approche différente de la relation corps/esprit. À la demande de Vanda, Diane commence à enseigner au début des années 80 en Italie et plus tard au Canada, en Angleterre et aux États-Unis. Diane est actuellement basée à Rome et elle enseigne régulièrement en Angleterre, Australie, Etats-Unis et Inde. Depuis 2007 elle enseigne également à Paris invitée par « Les Ateliers du Yoga ».[1]

 

14/15 novembre : stage de yoga, 23 rue de la Sourdière, 75001 Paris. Tél : 0628072908 ; info@lesateliersduyoga.com

 



  


[1] Anna Crowley, Your Body as Teacher. The Inspiration of Vanda Scaravelli. Le lecteur qui souhaite lire l’article intégralement peut se reporter au site de Diane Long: http://www.dianelongyoga.com/

[2] Vanda Scaravelli, (1991), Awakening the Spine: The Stress-Free New Yoga that Works with the Body to Restore Health, Vitality and Energy, Harper Collins.