Accueil  Articles   Contact    Je suis inscrit
                 M’inscrire dans ay&a


Articles

Le Yoga à l'école, c'est officiel interview - SY n° 143
L’ascèse, provocation ou solution ? Tradition - SY n° 129
Joao De Deus : "Je ne guéris personne...." Dossier - SY n° 129
Les Frankenstein du yoga Carte blanche à - SY n° 128
Tradition et modernité Carte blanche à - SY n° 129
L'affaire du New York Times SY 126 - Evénement - SY n° 126
Christian pisano. Postures et vacuité SY n°126 interview - SY n° 126
Un hommage à Krishnamacharya Tradition sy n°125 - SY n° 125
Maurice Daubard, l'Homme "Toumo" SY 124 - SY n° 124
Shaheeda, une rebelle chez les pachtounes SY124 - SY n° 124
Margarita Jaramillo, embauchée par l’univers en vue - SY n° 121
CARTE BLANCHE A GIORGIO CAMMARATA Le seva Carte blanche - SY n° 121
Kharikhola dans l’Everest evenement - SY n° 121
Monsoto poursuivi pour biopiraterie billet - SY n° 120
Le yoga, ses bases, son secret, et quelques idées fortes dossier - SY n° 120
Bhoga Yoga, le Yoga de l’Accomplissement tradition - SY n° 120
Deepak Chopra, le cantique du quantique en vue - SY n° 119
Michka : l’expansion intérieure dossier - SY n° 119
Festival de l’Inde en Poitou evenement - SY n° 119
Le mouvement des vagues, du corps, et de l’esprit lieu du yoga - SY n° 119
Yoga transformation et transmission dossier - SY n° 118
Romeo et Juliette au Bengale Evenement - SY n° 118
Frédéric Lenoir, le goût de transmettre En vue - SY n° 117
Yoga tibétain Tradition - SY n° 117
Un guru à Paris Evenement - SY n° 117
Eva Ruchpaul, le goût de s’émerveiller en vue - SY n° 116
pour le japon avec à babakar khane et amma carte blanche - SY n° 116
La folie du yoga nidra dossier - SY n° 116
La mort au salon evenement - SY n° 116
Joseph Meli, pionnier de la graine germée dossier - SY n° 115
Emotion -Eric Baret tradition - SY n° 115
L’arrivée des yogas made in U.S.A. evenement - SY n° 115
la présence du yoga dans notre société satsang - SY n° 115
Maja Cardot, le yoga du faire en vue - SY n° 110
médecines chinoises dossier - SY n° 114
Les avatars du yoga en Amérique évenement - SY n° 114
Le yoga des femmes lieu du yoga - SY n° 114
Olivier Clerc, une hygiène du coeur en vue - SY n° 113
François Brousse son yoga de libération eveilleur - SY n° 113
La grande relaxation tradition - SY n° 113
Yves Mangeart nous a quittés evenement - SY n° 113
Chamanisme du 3ème millénaire billet d'humeur - SY n° 112
le yoga de la non dualité en vue - SY n° 112
Lalla poète mystique du Cachemire carte blanche à - SY n° 112
Le yoga peut-il servir à la guérison ? Satsang - SY n° 111
Mal de dos, rage de dents... Thérapie - SY n° 111
La saison du scorpion Carte blanche à - SY n° 111
Ressources de la méditation selon J. Castermane Carte blanche à - SY n° 109
vibrations planétaires Evènement - SY n° 109
I. Clerc publie "Petit X" En vue - SY n° 109
l'antigymnastique Dossier "education somatique" - SY n° 109
Yoga et psychologie de M. Flak Satsang - SY n° 108
Qui a peur de qui ? Edito - SY n° 108
Krishnamurti Evènement - SY n° 108
L’obsession de la santé parfaite Tradition - SY n° 107
S’auto guérir par la yoga thérapie Thérapie - SY n° 107
Dépression et yogathérapie Dossier "Yoga et Dépression - SY n° 106
Fenêtre sur l'art Evènement - SY n° 106
Don Miguel Ruiz, la connaissance Toltèque En vue - SY n° 104
Hormone et yoga, l'alternative naturelle Thérapie - SY n° 104
Le Sama’a des derviches Dossier 'La danse' - SY n° 103
Médecine quantique la révolution Thérapie - SY n° 103
Yoga scolaire en EPS Dossier "Yoga à l'école" - SY n° 102
Disparition de Swami Satyananda Saraswati Evènement - SY n° 102
La fonction Social du Yoga par M. Flak Carte blanche à - SY n° 102
Prana et haute densité nutritionnelle Dossier - SY n° 101
Où la parole du Maître rejoint la poésie avec Fabrice Midal SY En vue - SY n° 100
L’anatomie à travers le mouvement avec Blandine Calais-Germain SY dossier Anatomie - SY n° 99
YOGA ET RELAXATION Satsang - SY n° 99
Diane Long, Vanda Scaravelli et Krishnamurti Tradition - SY n° 99
Paris Yoga vient de sortir L'évènement du mois - SY n° 98
Baptiste Marceau Entretien - SY n° 98
Bernard BOUHERET Sei Shiatsu entrevue - SY n° 96
Nous pouvons nous dépolluer. Interview de G.E. Seralini Dossier : "De l'herboristerie à l'écomédecine" - SY n° 94
YOGA ET ÉCOLOGIE Carte Blanche à Swami paratma - SY n° 94
Karma Yoga, l'instant présent-François Roux Tradition - SY n° 91
Baptiste MARCEAU, la transmission Entrevue - SY n° 91
Yoga et cancer du sein de la rubrique Actualités - SY n° 94
Rencontre avec Jacqueline Merville En vue - SY n° 122
Carte blanche à Chögyal Namkhaï Norbu Carte blanche à - SY n° 122



     
  Extrait SY n° 94 Avril 2009 rubrique Dossier : "De l'herboristerie à l'écomédecine"
Par Isabelle Clerc



Nous pouvons nous dépolluer

Gilles-Eric Séralini, Professeur de biologie moléculaire à l'Université de Caen, et président du conseil scientifique du CRIIGEN (www.criigen.org) vient de publier « Nous pouvons nous dépolluer ! » aux Ed. Josette Lyon.

Vous évoquez dans votre livre un nouveau concept, l\'écomédecine. De quoi s\'agit-il ?

La médecine allopathique conventionnelle sait surtout s\'occuper des causes des maladies microbiennes, depuis l\'ère pasteurienne. Or des épidémies chroniques de notre société explosent et ne sont pas dues majoritairement aux microbes mais à des dérèglements cellulaires : cancers, maladies nerveuses, hormonales, immunitaires, de la reproduction... L\'éco-médecine s\'occupe de détoxifier nos cellules des polluants présents partout, même dans nos corps, et qui contribuent à ces pathologies. Ceci s\'accomplit grâce à la stimulation d\'un système de défense de notre intimité cellulaire, constitué de plus de 480 gènes décortiqués depuis les années 2000, après le séquençage du génome humain. Cela n\'a rien à voir avec le système de défense globules blancs-anticorps bien connu. C\'est une révolution.

Pour enlever les polluants de notre corps est-ce que le savoir des herboristes est suffisant ?

Non, il est inspiré de la tradition mais nous sommes au Moyen-Age de nos capacitlés. Nous savons dans mon laboratoire tester les effets des mélanges de polluants à des doses contaminantes autorisées dans l\'environnement (pesticides, plastifiants, produits chimiques industriels...) sur des cellules de cordon ombilical ou de placenta humain. Les polluants agissent de manière démultipliée lorsqu\'ils sont ensemble. Aussi, les produits détoxifiants qui fonctionnent bien, à base de mélanges savants de plantes biologiques, et que nous testons de la compagnie Sevene Pharma, agissent de concert pour stimuler ces gènes du système de défense détoxifiant sur les cellules des tout-petits et des adultes. Il s\'agit d\'une véritable armée de gènes et d\'enzymes différents qui sont recrutés pour purifier notre organisme. Nous avons démontré que tout notre corps, dès le foetus, était empoisonné par plusieurs centaines de polluants collés sur nos gènes, dont les hydrocarbures de gaz de voiture par exemple.  Pour vivre sainement il faut absolument s\'en débarrasser. Ils forment comme du sable collant dans nos cellules. Comment voulez-vous que cela ne contribue pas à l\'augmentation des maladies modernes ? J\'explique dans mon livre l\'état de la pollution de l\'air, de l\'eau, des aliments, des organismes et les solutions.

L\'éco-médecine a-t-elle un rôle individuel et/ou en santé publique ?

En effet, vous avez raison, les deux. Nous ne pouvons plus nous contenter de vivre sainement, avec des plantes biologiques, du sport, du yoga, même si ces solutions individuelles sont essentielles. Elles risquent de correspondre à se rincer à l\'eau claire dans de la vase. Certes, le faire souvent, c\'est mieux, mais nous pouvons nous dépolluer collectivement sur le long terme seulement si nous changeons les modes d\'autorisation des substances polluantes qui ne tiennent malhonnêtement pas compte des effets à long terme et développons les alternatives. Pensez qu\'un OGM rempli de résidus du désherbant Roundup, comme le soja importé que nous donnons surtout aux animaux que nous mangeons, n\'a même pas été testé plus de trois mois sur la santé et que les analyses de sang sont confidentielles. Elles révèlent pourtant après enquête et procès comme je l\'explique dans mon livre les premiers signes de toxicité sur les foies et les reins ! C\'est un scandale et il y a pour cela un combat du CRIIGEN sur la transparence.

Propos recueillis par I.C.