Accueil  Articles   Contact    Je suis inscrit
                 M’inscrire dans ay&a


Articles

Le Yoga à l'école, c'est officiel interview - SY n° 143
L’ascèse, provocation ou solution ? Tradition - SY n° 129
Joao De Deus : "Je ne guéris personne...." Dossier - SY n° 129
Les Frankenstein du yoga Carte blanche à - SY n° 128
Tradition et modernité Carte blanche à - SY n° 129
L'affaire du New York Times SY 126 - Evénement - SY n° 126
Christian pisano. Postures et vacuité SY n°126 interview - SY n° 126
Un hommage à Krishnamacharya Tradition sy n°125 - SY n° 125
Maurice Daubard, l'Homme "Toumo" SY 124 - SY n° 124
Shaheeda, une rebelle chez les pachtounes SY124 - SY n° 124
Margarita Jaramillo, embauchée par l’univers en vue - SY n° 121
CARTE BLANCHE A GIORGIO CAMMARATA Le seva Carte blanche - SY n° 121
Kharikhola dans l’Everest evenement - SY n° 121
Monsoto poursuivi pour biopiraterie billet - SY n° 120
Le yoga, ses bases, son secret, et quelques idées fortes dossier - SY n° 120
Bhoga Yoga, le Yoga de l’Accomplissement tradition - SY n° 120
Deepak Chopra, le cantique du quantique en vue - SY n° 119
Michka : l’expansion intérieure dossier - SY n° 119
Festival de l’Inde en Poitou evenement - SY n° 119
Le mouvement des vagues, du corps, et de l’esprit lieu du yoga - SY n° 119
Yoga transformation et transmission dossier - SY n° 118
Romeo et Juliette au Bengale Evenement - SY n° 118
Frédéric Lenoir, le goût de transmettre En vue - SY n° 117
Yoga tibétain Tradition - SY n° 117
Un guru à Paris Evenement - SY n° 117
Eva Ruchpaul, le goût de s’émerveiller en vue - SY n° 116
pour le japon avec à babakar khane et amma carte blanche - SY n° 116
La folie du yoga nidra dossier - SY n° 116
La mort au salon evenement - SY n° 116
Joseph Meli, pionnier de la graine germée dossier - SY n° 115
Emotion -Eric Baret tradition - SY n° 115
L’arrivée des yogas made in U.S.A. evenement - SY n° 115
la présence du yoga dans notre société satsang - SY n° 115
Maja Cardot, le yoga du faire en vue - SY n° 110
médecines chinoises dossier - SY n° 114
Les avatars du yoga en Amérique évenement - SY n° 114
Le yoga des femmes lieu du yoga - SY n° 114
Olivier Clerc, une hygiène du coeur en vue - SY n° 113
François Brousse son yoga de libération eveilleur - SY n° 113
La grande relaxation tradition - SY n° 113
Yves Mangeart nous a quittés evenement - SY n° 113
Chamanisme du 3ème millénaire billet d'humeur - SY n° 112
le yoga de la non dualité en vue - SY n° 112
Lalla poète mystique du Cachemire carte blanche à - SY n° 112
Le yoga peut-il servir à la guérison ? Satsang - SY n° 111
Mal de dos, rage de dents... Thérapie - SY n° 111
La saison du scorpion Carte blanche à - SY n° 111
Ressources de la méditation selon J. Castermane Carte blanche à - SY n° 109
vibrations planétaires Evènement - SY n° 109
I. Clerc publie "Petit X" En vue - SY n° 109
l'antigymnastique Dossier "education somatique" - SY n° 109
Yoga et psychologie de M. Flak Satsang - SY n° 108
Qui a peur de qui ? Edito - SY n° 108
Krishnamurti Evènement - SY n° 108
L’obsession de la santé parfaite Tradition - SY n° 107
S’auto guérir par la yoga thérapie Thérapie - SY n° 107
Dépression et yogathérapie Dossier "Yoga et Dépression - SY n° 106
Fenêtre sur l'art Evènement - SY n° 106
Don Miguel Ruiz, la connaissance Toltèque En vue - SY n° 104
Hormone et yoga, l'alternative naturelle Thérapie - SY n° 104
Le Sama’a des derviches Dossier 'La danse' - SY n° 103
Médecine quantique la révolution Thérapie - SY n° 103
Yoga scolaire en EPS Dossier "Yoga à l'école" - SY n° 102
Disparition de Swami Satyananda Saraswati Evènement - SY n° 102
La fonction Social du Yoga par M. Flak Carte blanche à - SY n° 102
Prana et haute densité nutritionnelle Dossier - SY n° 101
Où la parole du Maître rejoint la poésie avec Fabrice Midal SY En vue - SY n° 100
L’anatomie à travers le mouvement avec Blandine Calais-Germain SY dossier Anatomie - SY n° 99
YOGA ET RELAXATION Satsang - SY n° 99
Diane Long, Vanda Scaravelli et Krishnamurti Tradition - SY n° 99
Paris Yoga vient de sortir L'évènement du mois - SY n° 98
Baptiste Marceau Entretien - SY n° 98
Bernard BOUHERET Sei Shiatsu entrevue - SY n° 96
Nous pouvons nous dépolluer. Interview de G.E. Seralini Dossier : "De l'herboristerie à l'écomédecine" - SY n° 94
YOGA ET ÉCOLOGIE Carte Blanche à Swami paratma - SY n° 94
Karma Yoga, l'instant présent-François Roux Tradition - SY n° 91
Baptiste MARCEAU, la transmission Entrevue - SY n° 91
Yoga et cancer du sein de la rubrique Actualités - SY n° 94
Rencontre avec Jacqueline Merville En vue - SY n° 122
Carte blanche à Chögyal Namkhaï Norbu Carte blanche à - SY n° 122



     
  Extrait SY n° 118 Juin 2011 rubrique dossier
Par Laurence Maman, médecin homéopathe et formatrice de yoga à l’IFY



Un changement bénéfique

Extrait du dossier Santé Yoga 118 «À mesure que nous nous investissons pleinement dans ce que nous sommes plutôt que d’essayer de devenir ce que nous ne sommes pas, le changement arrive naturellement ».

                           

Jadis transmises en Inde et aujourd’hui dans le monde entier, les techniques du yoga, soutenues dans la compréhension que nous en avons, par le traité majeur du Yoga sûtra, développent une plus grande stabilité ; une perception plus directe et claire – y compris de ce qu’on pourrait ne pas vouloir voir ; la mise en jeu d’actions dont on ne se pensait pas capable ; l’expérience de la présence constante en soi d’une conscience paisible ; un plus grand degré de liberté …
Le  point de vue du yoga est qu’il y a une différence fondamentale, en chacun de nous, entre ce qui est « témoin conscient, non changeant » et ce qui, non conscient, est potentialité permanente de création et de transformation. Lorsque nous utilisons le terme « personne », je pense que nous nous situons aux confins de la relation entre ces deux entités. Dans la personne, ce qui peut changer ne se trouve pas au niveau de la conscience en tant que telle (toujours là, telle quelle), mais seulement au niveau des « forces naturelles de transformation ».
Je vois dans l’enseignement du yoga deux grandes orientations complémentaires l’une de l’autre, pouvant dans une certaine mesure se succéder selon les circonstances et le degré d’expérience du pratiquant :
- d’une part ce qu’on pourrait appeler des « prescriptions ». Elles sont nombreuses, représentées, au sens large, par les bhâvana : intentions ou images proposées à l’élève par le professeur dans le but de diriger l’attention dans telle ou telle direction (à commencer par la détourner de ce qui est perturbant), ou d’induire tel ou tel type de ressenti qui peut faire évoluer la pratique.
- d’autre part, une possibilité de transformation beaucoup plus radicale, fondée sur un inlassable travail de discernement. L’« outil » en est  la répétition d’un processus méditatif appliqué à la reconnaissance de la nature de toutes sortes d’ « objets » sur lesquels on porte son attention, pour mieux toucher le « réel » en tant que « sujet » qui perçoit. Dans ce processus, le professeur laisse de plus en plus de place aux possibilités de découvertes propres à l’élève. Un modèle de ce type de relation est pour moi celle qui est présentée dans la Taittirîya upanishad, entre Bhrigu, l’élève, et Varuna, son père et professeur. Le jeune homme a le désir de découvrir ce qu’est le Brahman. Son père lui donne un minimum d’indications, mais surtout il lui demande de méditer, encore et encore ; il est présent pour entendre ce qui en résulte et l’amener, au fur et à mesure, un peu plus loin. Et c’est à travers ce processus que Bhrigu, pas à pas, comprend mieux de quoi il s’agit.
Ici, comptent de manière essentielle  les qualités de base pour la pratique, énoncées par Patanjali : par exemple la conjonction d’une discipline soutenue, – abhyâsa – et de la capacité à lâcher prise, à se défaire de ce qui encombre, freine ou entrave par rapport à ce projet – vairâgya.
«?La substance de L’Ego (problématique) consiste dans le conflit entre «Ce qui est» et «Ce qui devrait être. »
Enfin, dans la théorie sur le yoga développée par Patanjali, un concept, qui revient à plusieurs reprises dans le texte, dans des contextes fort différents et complémentaires, me paraît très important. Il s’agit de « asmitâ » : c’est ce qui nous permet de dire « je », la fonction d’identification, touchant au sentiment d’identité personnelle, se manifestant selon des modalités bien différentes selon notre « état de conscience ». Ce sentiment d’identité personnelle, vecteur de la possibilité d’entrer en relation avec autrui, peut être associé à plus ou moins de clarté, moins ou plus d’enfermement dans des images de soi trompeuses ou menteuses. À travers l’affinement perceptif permis par la méditation, le « yogi » a des chances de pouvoir laisser tomber peu à peu ces dernières.
Les Rencontres de l’Institut pourront aussi permettre d’approcher et d’approfondir la question des difficultés voire des malentendus éventuels dans le processus de passage du yoga à des non Indiens ; enfin des relations d’enrichissement mutuel possibles avec des disciplines qui se sont développées hors d’Inde mais peuvent viser des objectifs proches. Tout en respectant la tradition du yoga et l’évolutivité qu’il a toujours connue à travers le temps et les lieux.
Laurence Maman
Médecin homéopathe et formatrice de yoga à l\'IFY
laurence@laurence-maman.fr