Accueil  Articles   Contact    Je suis inscrit
                 M’inscrire dans ay&a


Articles

Le Yoga à l'école, c'est officiel interview - SY n° 143
L’ascèse, provocation ou solution ? Tradition - SY n° 129
Joao De Deus : "Je ne guéris personne...." Dossier - SY n° 129
Les Frankenstein du yoga Carte blanche à - SY n° 128
Tradition et modernité Carte blanche à - SY n° 129
L'affaire du New York Times SY 126 - Evénement - SY n° 126
Christian pisano. Postures et vacuité SY n°126 interview - SY n° 126
Un hommage à Krishnamacharya Tradition sy n°125 - SY n° 125
Maurice Daubard, l'Homme "Toumo" SY 124 - SY n° 124
Shaheeda, une rebelle chez les pachtounes SY124 - SY n° 124
Margarita Jaramillo, embauchée par l’univers en vue - SY n° 121
CARTE BLANCHE A GIORGIO CAMMARATA Le seva Carte blanche - SY n° 121
Kharikhola dans l’Everest evenement - SY n° 121
Monsoto poursuivi pour biopiraterie billet - SY n° 120
Le yoga, ses bases, son secret, et quelques idées fortes dossier - SY n° 120
Bhoga Yoga, le Yoga de l’Accomplissement tradition - SY n° 120
Deepak Chopra, le cantique du quantique en vue - SY n° 119
Michka : l’expansion intérieure dossier - SY n° 119
Festival de l’Inde en Poitou evenement - SY n° 119
Le mouvement des vagues, du corps, et de l’esprit lieu du yoga - SY n° 119
Yoga transformation et transmission dossier - SY n° 118
Romeo et Juliette au Bengale Evenement - SY n° 118
Frédéric Lenoir, le goût de transmettre En vue - SY n° 117
Yoga tibétain Tradition - SY n° 117
Un guru à Paris Evenement - SY n° 117
Eva Ruchpaul, le goût de s’émerveiller en vue - SY n° 116
pour le japon avec à babakar khane et amma carte blanche - SY n° 116
La folie du yoga nidra dossier - SY n° 116
La mort au salon evenement - SY n° 116
Joseph Meli, pionnier de la graine germée dossier - SY n° 115
Emotion -Eric Baret tradition - SY n° 115
L’arrivée des yogas made in U.S.A. evenement - SY n° 115
la présence du yoga dans notre société satsang - SY n° 115
Maja Cardot, le yoga du faire en vue - SY n° 110
médecines chinoises dossier - SY n° 114
Les avatars du yoga en Amérique évenement - SY n° 114
Le yoga des femmes lieu du yoga - SY n° 114
Olivier Clerc, une hygiène du coeur en vue - SY n° 113
François Brousse son yoga de libération eveilleur - SY n° 113
La grande relaxation tradition - SY n° 113
Yves Mangeart nous a quittés evenement - SY n° 113
Chamanisme du 3ème millénaire billet d'humeur - SY n° 112
le yoga de la non dualité en vue - SY n° 112
Lalla poète mystique du Cachemire carte blanche à - SY n° 112
Le yoga peut-il servir à la guérison ? Satsang - SY n° 111
Mal de dos, rage de dents... Thérapie - SY n° 111
La saison du scorpion Carte blanche à - SY n° 111
Ressources de la méditation selon J. Castermane Carte blanche à - SY n° 109
vibrations planétaires Evènement - SY n° 109
I. Clerc publie "Petit X" En vue - SY n° 109
l'antigymnastique Dossier "education somatique" - SY n° 109
Yoga et psychologie de M. Flak Satsang - SY n° 108
Qui a peur de qui ? Edito - SY n° 108
Krishnamurti Evènement - SY n° 108
L’obsession de la santé parfaite Tradition - SY n° 107
S’auto guérir par la yoga thérapie Thérapie - SY n° 107
Dépression et yogathérapie Dossier "Yoga et Dépression - SY n° 106
Fenêtre sur l'art Evènement - SY n° 106
Don Miguel Ruiz, la connaissance Toltèque En vue - SY n° 104
Hormone et yoga, l'alternative naturelle Thérapie - SY n° 104
Le Sama’a des derviches Dossier 'La danse' - SY n° 103
Médecine quantique la révolution Thérapie - SY n° 103
Yoga scolaire en EPS Dossier "Yoga à l'école" - SY n° 102
Disparition de Swami Satyananda Saraswati Evènement - SY n° 102
La fonction Social du Yoga par M. Flak Carte blanche à - SY n° 102
Prana et haute densité nutritionnelle Dossier - SY n° 101
Où la parole du Maître rejoint la poésie avec Fabrice Midal SY En vue - SY n° 100
L’anatomie à travers le mouvement avec Blandine Calais-Germain SY dossier Anatomie - SY n° 99
YOGA ET RELAXATION Satsang - SY n° 99
Diane Long, Vanda Scaravelli et Krishnamurti Tradition - SY n° 99
Paris Yoga vient de sortir L'évènement du mois - SY n° 98
Baptiste Marceau Entretien - SY n° 98
Bernard BOUHERET Sei Shiatsu entrevue - SY n° 96
Nous pouvons nous dépolluer. Interview de G.E. Seralini Dossier : "De l'herboristerie à l'écomédecine" - SY n° 94
YOGA ET ÉCOLOGIE Carte Blanche à Swami paratma - SY n° 94
Karma Yoga, l'instant présent-François Roux Tradition - SY n° 91
Baptiste MARCEAU, la transmission Entrevue - SY n° 91
Yoga et cancer du sein de la rubrique Actualités - SY n° 94
Rencontre avec Jacqueline Merville En vue - SY n° 122
Carte blanche à Chögyal Namkhaï Norbu Carte blanche à - SY n° 122



     
  Extrait SY n° 111 Novembre 2010 rubrique Carte blanche à
Par Sylvie Jaudeau



La saison du scorpion

La saison du Scorpion, l’entrée dans l’hiver, correspond au mythe d’Hadès, c’est-à-dire à un processus de transformation en profondeur.

Toute l’énergie s’est retirée au cœur de la matière, dans le noyau de l’atome ou dans le feu de notre monde psychique le plus intime.  Il représente donc le feu qui couve, ronge, et réduit pour aboutir à une substance neuve. Pluton symbolise le grand alchimiste. Traversant l’œuvre au noir, menant à une régénérescence.

C’est aussi le Phénix qui renaît de ses cendres. Dans ce grand mythe archétypal s’exprime une symbolique de mort et de résurrection. Voilà pourquoi le signe du Scorpion qui est en affinité avec cette planète a si mauvaise réputation (et bien à tort !) dans l’esprit de ceux  qui n’envisagent que son versant ténébreux.

Bien au contraire, plus que les autres, il force à une quête de lumière et de connaissance libératrice par le passage dans nos profondeurs troubles. Beaucoup de psychanalystes, mais aussi de chercheurs de vérité et d’absolu, possèdent une telle signature astrale.

Dans tous les thèmes individuels, la position de naissance de Pluton indique les possibilités de transformation, c’est-à-dire le domaine de l’épreuve initiatique, où s’accomplit cela.

Dans le ciel actuel, pour toute l’humanité, Pluton se trouve dans le signe du Capricorne depuis la fin 2008, où il restera jusqu’en 2024, le temps sans doute d’œuvrer à une rénovation drastique des formes du pouvoir dans notre société.

Le 24 octobre, le soleil entre en Scorpion. C’est le temps des frimas quand la végétation meurt et que la nature se décompose et semble se livrer à ce travail de deuil. L’élan vital s’intériorise afin que s’accomplisse la mutation souterraine.

Comment ne pas évoquer le mythe d’Hadès, ce dieu qui régnait sur les Enfers et les défunts ? Un jour, il décide d’enlever Koré (Proserpine) fille de Deméter (Cérès). Celle-ci folle de tristesse menace de provoquer la famine sur la terre, si bien qu’Hadès doit composer et consent chaque année à lui rendre sa fille pendant six mois (Alternance des saisons). Hadès dans sa dénomination latine devient Pluton.

Pourquoi les astronomes songèrent-ils à lui pour baptiser la plus petite planète de notre système solaire lorsqu’ils la découvrirent en 1930 ? Cette initiative demeure un mystère. Ou plutôt pour nous les astrologues, un effet de la loi de synchronicité.

Si petite soit-elle, plus petite que notre lune (aussi fut-elle déchue de son titre de planète il y a quelques années), elle est capable de perturber par son orbite anormalement excentrique le mouvement d’Uranus et de Neptune.

Elle est aussi l’objet le plus lointain dont le périple autour du soleil dure 248 ans. C’est pourquoi lorsqu’elle transite un point vital de notre carte du ciel, nous sommes assurés qu’un tel événement ne se produira qu’une fois dans notre existence.