Accueil  Articles   Contact    Je suis inscrit
                 M’inscrire dans ay&a


Articles

Le Yoga à l'école, c'est officiel interview - SY n° 143
L’ascèse, provocation ou solution ? Tradition - SY n° 129
Joao De Deus : "Je ne guéris personne...." Dossier - SY n° 129
Les Frankenstein du yoga Carte blanche à - SY n° 128
Tradition et modernité Carte blanche à - SY n° 129
L'affaire du New York Times SY 126 - Evénement - SY n° 126
Christian pisano. Postures et vacuité SY n°126 interview - SY n° 126
Un hommage à Krishnamacharya Tradition sy n°125 - SY n° 125
Maurice Daubard, l'Homme "Toumo" SY 124 - SY n° 124
Shaheeda, une rebelle chez les pachtounes SY124 - SY n° 124
Margarita Jaramillo, embauchée par l’univers en vue - SY n° 121
CARTE BLANCHE A GIORGIO CAMMARATA Le seva Carte blanche - SY n° 121
Kharikhola dans l’Everest evenement - SY n° 121
Monsoto poursuivi pour biopiraterie billet - SY n° 120
Le yoga, ses bases, son secret, et quelques idées fortes dossier - SY n° 120
Bhoga Yoga, le Yoga de l’Accomplissement tradition - SY n° 120
Deepak Chopra, le cantique du quantique en vue - SY n° 119
Michka : l’expansion intérieure dossier - SY n° 119
Festival de l’Inde en Poitou evenement - SY n° 119
Le mouvement des vagues, du corps, et de l’esprit lieu du yoga - SY n° 119
Yoga transformation et transmission dossier - SY n° 118
Romeo et Juliette au Bengale Evenement - SY n° 118
Frédéric Lenoir, le goût de transmettre En vue - SY n° 117
Yoga tibétain Tradition - SY n° 117
Un guru à Paris Evenement - SY n° 117
Eva Ruchpaul, le goût de s’émerveiller en vue - SY n° 116
pour le japon avec à babakar khane et amma carte blanche - SY n° 116
La folie du yoga nidra dossier - SY n° 116
La mort au salon evenement - SY n° 116
Joseph Meli, pionnier de la graine germée dossier - SY n° 115
Emotion -Eric Baret tradition - SY n° 115
L’arrivée des yogas made in U.S.A. evenement - SY n° 115
la présence du yoga dans notre société satsang - SY n° 115
Maja Cardot, le yoga du faire en vue - SY n° 110
médecines chinoises dossier - SY n° 114
Les avatars du yoga en Amérique évenement - SY n° 114
Le yoga des femmes lieu du yoga - SY n° 114
Olivier Clerc, une hygiène du coeur en vue - SY n° 113
François Brousse son yoga de libération eveilleur - SY n° 113
La grande relaxation tradition - SY n° 113
Yves Mangeart nous a quittés evenement - SY n° 113
Chamanisme du 3ème millénaire billet d'humeur - SY n° 112
le yoga de la non dualité en vue - SY n° 112
Lalla poète mystique du Cachemire carte blanche à - SY n° 112
Le yoga peut-il servir à la guérison ? Satsang - SY n° 111
Mal de dos, rage de dents... Thérapie - SY n° 111
La saison du scorpion Carte blanche à - SY n° 111
Ressources de la méditation selon J. Castermane Carte blanche à - SY n° 109
vibrations planétaires Evènement - SY n° 109
I. Clerc publie "Petit X" En vue - SY n° 109
l'antigymnastique Dossier "education somatique" - SY n° 109
Yoga et psychologie de M. Flak Satsang - SY n° 108
Qui a peur de qui ? Edito - SY n° 108
Krishnamurti Evènement - SY n° 108
L’obsession de la santé parfaite Tradition - SY n° 107
S’auto guérir par la yoga thérapie Thérapie - SY n° 107
Dépression et yogathérapie Dossier "Yoga et Dépression - SY n° 106
Fenêtre sur l'art Evènement - SY n° 106
Don Miguel Ruiz, la connaissance Toltèque En vue - SY n° 104
Hormone et yoga, l'alternative naturelle Thérapie - SY n° 104
Le Sama’a des derviches Dossier 'La danse' - SY n° 103
Médecine quantique la révolution Thérapie - SY n° 103
Yoga scolaire en EPS Dossier "Yoga à l'école" - SY n° 102
Disparition de Swami Satyananda Saraswati Evènement - SY n° 102
La fonction Social du Yoga par M. Flak Carte blanche à - SY n° 102
Prana et haute densité nutritionnelle Dossier - SY n° 101
Où la parole du Maître rejoint la poésie avec Fabrice Midal SY En vue - SY n° 100
L’anatomie à travers le mouvement avec Blandine Calais-Germain SY dossier Anatomie - SY n° 99
YOGA ET RELAXATION Satsang - SY n° 99
Diane Long, Vanda Scaravelli et Krishnamurti Tradition - SY n° 99
Paris Yoga vient de sortir L'évènement du mois - SY n° 98
Baptiste Marceau Entretien - SY n° 98
Bernard BOUHERET Sei Shiatsu entrevue - SY n° 96
Nous pouvons nous dépolluer. Interview de G.E. Seralini Dossier : "De l'herboristerie à l'écomédecine" - SY n° 94
YOGA ET ÉCOLOGIE Carte Blanche à Swami paratma - SY n° 94
Karma Yoga, l'instant présent-François Roux Tradition - SY n° 91
Baptiste MARCEAU, la transmission Entrevue - SY n° 91
Yoga et cancer du sein de la rubrique Actualités - SY n° 94
Rencontre avec Jacqueline Merville En vue - SY n° 122
Carte blanche à Chögyal Namkhaï Norbu Carte blanche à - SY n° 122



     
  Extrait SY n° 129 Juin 2012 rubrique Tradition
Par Diane Louise Lassonde



L’ascèse, provocation ou solution ?

Abstinence sexuelle en nouveau paradigme de l’amour, groupes de jeunes militant pour la virginité avant le mariage, mouvement de décroissance anticapitaliste visent à limiter la domination que les sens exercent sur nos choix. L’ascèse fait partie du yoga mais bien souvent l’enseignement et la pratique occidentals ne lui font pas la part belle. Walter Thirak Ruta fait partie de ceux qui rappellent que le yoga sans tapas n’est plus le yoga.

Santé Yoga L’ascèse yogique est-elle envisageable
aujourd’hui ?
Walter Thirak Ruta : La vocation de l’homme est de trouver Dieu” nous disent les grands maîtres du Yoga. Nous
n’avons pas de temps à perdre, où que nous soyons, nous pouvons débuter une ascèse. Nous pouvons nous accomplir
dans notre travail, les voyages, la musique ou autre, ce qui importe c’est de se souvenir sans cesse de l’Essentiel.
Ne pas être à certains moments orientés vers Dieu, l’Eternel, et à d’autres, totalement absorbés par le monde des
formes. Il faut s’exercer à mener les deux ensemble. Ainsi l’existence très concrète devient le terrain de notre
progression sur le Voie. Sri Sri Sri Satchidananda Yogi écrit : “Quand il y a de la colère, de la jalousie, de la haine,
médite en faisant ekagrata sur ajna et tu développeras shanti. En contemplant ajna, tu trouveras shanti intérieure et
shanti extérieure; tu arriveras au bonheur. La joie est déité, c’est Dieu.”
SY Quel sens peut avoir Tapas pour les jeunes élevés dans le tout-tout de suite ?
WTR En France comme en Italie, le service militaire obligatoire a été aboli car obsolète. Toujours dans ce même sillage
de la modernité, nous avons dénigré le sens de la discipline et le respect pour les enseignants dans le cadre de l’école
obligatoire. Mais par quoi avons-nous remplacé le service militaire dans une optique de civisme, considérant que le
fait de savoir obéir favorise le respect des règles de la vie commune? Comment pouvons-nous penser éduquer les
jeunes si à l’école on a supprimé la note de conduite et que l’on ne demande plus à l’élève de respecter l’enseignant?
Peut-être leur demandons-nous d’être si évolués qu’ils adhèrent directement au dharma, oubliant que les hommes
viennent au monde avec un tempérament qui précède l’éducation. Peut-être avons-nous jeté le bébé avec l’eau du
bain. Patanjali parle de abhyasa, «rester au-dessus de quelque chose». Une sadhana demande effort et constance, et, comme
pour le tapas, une action répétée et prolongée, à savoir de la détermination. Les moments de difficulté venant de la discipline
servent à construire dans l’individu sa propre structure intérieure. Quand on a consolidé cette structure intérieure
par une période d’apprentissage auprès d’un tuteur, on peut vivre le changement des «super-structures» sans trop
d’égarements ni de fortes déceptions. Par exemple : si un jeune de 15-30 ans se sépare, qu’il perd son travail ou a un
accident qui le prive momentanément de son exubérance physique, il réussira d’autant mieux à affronter ces obstacles
qu’il aura auparavant construit son propre sentiment d’identité intérieure.
SY Pour vous, l’avenir du yoga est-il radieux ?
WTR Je viens de publier Dio è Felicità (Dieu est bonheur) dédié à mon père spirituel Sri Sri Sri Satchidananda Yogi
que je termine par ce paragraphe : « Aujourd’hui le yoga est à la mode. En soi ce n’est pas un problème, il est même
bon que des pratiques de santé soient répandues dans les pays riches où les gens ont davantage de temps pour eux.
Lorsque je parle de tempête et de port où se mettre à l’abri, je fais allusion au fait qu’aujourd’hui le yoga n’est pas utilisé
pour travailler et gagner sa vie, mais pour faire de l’argent. Une évolution saine de cette discipline serait la bienvenue, mais
malheureusement la dégénérescence est à l’ordre du jour. Actuellement, pour pouvoir vendre ce produit sur le marché,
certains enseignants n’ont aucun scrupule à modifier les préceptes de la tradition.» Le yoga est une démarche spirituelle et,
comme j’ai pu voir chez les maîtres, il améliore notre sens de l’impassibilité; mourir avant de mourir, ne pas rejeter
la vieillesse comme une maladie.
SY Comment enseigner l’ascèse dans le hatha yoga aujourd’hui ?
WTR Je ne sais pas dans quelle mesure on peut le proposer à un vaste public, car il requiert une relation entre un maître et
un disciple, et ne se réalise pas entre un instructeur d’une technique et un client qui a payé pour un service. J’ai beaucoup
appris des généreux enseignements de Sri Sri Sri Satchidananada Yogi, mais j’ai appris tout autant de ses reproches
et de ses réprimandes. Aujourd’hui, qui est disposé à recevoir un reproche et à
en faire un trésor au lieu de se vexer ? Si l’on regarde le monde anglo-saxon, ons’aperçoit que le yoga prend le chemin
du fitness, de l’ashtanga et du power yoga. En Europe il existe une tendance plus thérapeutique et de confrontation
avec la tradition. Une solution possible pour transmettre dignement le yoga, y compris dans des milieux qui ne sont
pas typiquement yogiques (hôpitaux, prisons, enfants, écoles, troisième âge), est d’élever le professionnalisme de
l’enseignant. Une formation de yoga adaptée, avec une orientation de formation professionnelle.

Walter Thirak Ruta est disciple de Srî Srî Srî Saccidânanda Yogi, directeur de la Scuola Yoga Pramiti de Ventimille. 
Il dirige de nombreux séminaires en Italie, en France et en Inde.
info@pramiti.it, www.scuolayogapramiti.it